Garder le lien social grâce à la technologie 1

S’organiser pour que les enfants fassent l’école à la maison, occuper ses adolescents, continuer à avoir des réunions de travail, avancer sur ses dossiers professionnels et prendre des nouvelles de ses proches…

En ce temps de confinement, les solutions digitales permettent de garder le lien social et de ne pas succomber à la dépression liée à l’isolement.

Pour occuper les enfants et s’assurer qu’ils apprennent leurs leçons

Être confiné avec de jeunes enfants en âge d’aller à l’école primaire est loin d’être évident.

Heureusement, des plateformes digitales permettent de varier leurs occupations.

On peut les encadrer pour qu’ils continuent à faire l’école à la maison, sur des sites spécialisés comme Klassroom, Jenseigne.fr, Kipoya ou encore Lalilo.

 

Klassroom.fr

Plus qu’une application de communication parents-professeurs.

Ce site permet de contribuer à l’épanouissement des enfants et à renforcer le lien avec les familles, tout en valorisant le travail des enseignants.

Chaque professeur peut créer un groupe pour sa classe et inviter les familles pour une meilleure implication des parents dans les études de leurs enfants.

Jenseigne.fr

Une plateforme permettant d’accéder à des ressources pédagogiques par niveau et par matière.

Ce site donne quelques conseils pratiques aux parents, souhaitant bien s’organiser durant le confinement.

 

Kipoya

Une nouvelle forme de soutien scolaire.

Kipoya innove en apprenant aux jeunes enfants à se servir de la technologie à leur avantage : réaliser des exercices avant d’accéder aux réseaux sociaux, grâce à un système de contrôle parental.

 

Lalilo

Une application destinée aux plus petits.

Elle permet d’adapter des exercices de lecture et de compréhension au niveau de chaque élève.

D’autres applications permettent aux enfants de se divertir et de partager des moments de complicité avec leurs parents.

Pour occuper les adolescents

Les adolescents de 10 à 15 ans souffrent du confinement, c’est pourquoi il faut les occuper et les aider à mieux profiter du temps qu’ils disposent.

En sus des sites à vocation éducative, des sites internet tels que Okapi favorisent les échanges, permettent d’apprendre des techniques d’automassage pour rester zen durant le temps de confinement.

Des podcasts de la rubrique « MA vie d’ado » leur permettront de se reconnaître et de se sentir moins seuls.

Les jeunes ados de 15-18 ans peuvent tirer parti de ce temps particulier pour trouver des réponses aux questions qu’ils n’osent pas poser à leurs meilleurs ami(e)s, à travers des blogs ou des webséries, à l’instar de celle de la chaîne YouTube Phosphore.

Pour continuer à travailler à domicile

Le confinement n’est pas une raison pour s’arrêter de travailler, sinon on risque de s’apitoyer sur son sort et de se morfondre.

Des sites et des plateformes numériques permettent de passer au télétravail et de continuer à échanger avec ses collègues.

Durant ce temps de confinement, la plateforme Klaxoon mets à la disposition de ses adhérents des outils de travail collaboratifs tout en proposant un programme d’accompagnement et des tutoriels pour guider les équipes qui débutent dans le travail à distance.

Ceux qui ont besoin de se réunir pour un brainstorming pourront profiter de Livestorm, un logiciel de visioconférences, avec une qualité vidéo et audio parfaite.

Ceux qui ont besoin d’accéder à distance sur leur ordinateur professionnel pourront aussi profiter de l’application Systancia, une application sécurisée pour se connecter et profiter du télétravail en toute tranquillité.

Des sites comme Cocoworker sont parfaits pour aider les équipes à maintenir un environnement de confiance dans le milieu professionnel.

Ce site permet aux entreprises désireuses de préserver le lien social et de garder la motivation de leurs salariés de renforcer la culture d’entreprise, la collaboration et le bien-être.

57 % des salariés utilisant la plateforme Cocoworker sont plus motivés grâce à plus de reconnaissance au quotidien.

61 % trouvent que le site favorise la collaboration, grâce à la valorisation du travail d’équipe et 60 % ont pu se sensibiliser à l’importance des compétences transversales au travail. (source : https://www.cocoworker.com/).

Pour garder le contact avec ses proches et sa famille

Des applications encourageant l’entraide à l’instar d’AlloVoisins et les réseaux sociaux comme Facebook Messenger, WhatsApp, Skype, Snapchat et Instagram permettent de lutter contre les effets négatifs de l’isolement.

En effet, grâce à ces solutions digitales, il est possible d’appeler, de converser avec ses proches et de prendre de leurs nouvelles à tout moment, et ce, de jour comme de nuit.

En effet, sur les 7,7 milliards d’habitants sur Terre en 2020 :

  • 5,1 milliards (soit 67 %) disposent et utilisent un téléphone mobile
  • 4,5 milliards (soit 58 %) se connectent régulièrement sur internet
  • 3,7 milliards (soit 48 %) sont des utilisateurs des réseaux sociaux dont 3,6 milliards (soit 47 %) sont des utilisateurs des réseaux sociaux sur mobile.

Source : Blog du modérateur

C’est pour dire à quel point la technologie de la communication peut être d’une grande aide pour ne pas se sentir seul, si on sait comment l’utiliser à bon escient.